Quels sont les avantages d’investir dans l’immobilier locatif en 2024 ?

Investir dans l’immobilier locatif compte parmi les moyens les plus sûrs de booster ses revenus mensuels tout en se créant un patrimoine solide et pérenne. Pourtant, malgré les nombreuses opportunités qui s’offrent à vous, vous hésitez encore à sauter le pas ? Vos craintes sont tout à fait compréhensibles, mais avez-vous pensé aux avantages que vous pourrez en tirer ? Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi il faut absolument investir dans l’immobilier locatif en 2024. Zoom sur les 5 bonnes raisons d’acheter pour louer cette année.

Des prix de l’immobilier en baisse en 2024

Presque partout dans l’Hexagone, l’on assiste à une diminution des prix de l’immobilier. Ce phénomène s’explique surtout par la réduction de la demande en raison de l’inflation et des conditions d’emprunt plus strictes. 

Ainsi, depuis janvier 2024, la valeur des biens dans l’ancien a baissé de 0,9 % en moyenne dans les grandes villes françaises les plus peuplées. Les tarifs des appartements sont notamment en recul de 0,8 % en moyenne, contre 0,3 % pour les maisons. Les communes les plus touchées sont entre autres Strasbourg (-2,7 %), Lyon (-2,6 %) et Paris (-1,5 %). Les prix de l’immobilier devraient continuer de refluer, alors autant en profiter maintenant pour acheter en vue de louer.

Des opportunités à saisir grâce à la nouvelle règlementation sur les passoires thermiques

C’est le pire cauchemar des bailleurs possédant des logements ayant un mauvais DPE. En effet, leurs passoires thermiques seront bientôt interdites à la location suivant le calendrier ci-après :

  • Dès janvier 2025 pour les biens notés G (consommation énergétique dépassant 420 kWh/m2 par an) ;
  • À compter de janvier 2028 pour les biens notés F (consommation énergétique supérieure à 330 kWh/m2 par an) ;
  • À partir de janvier 2034 pour les biens notés E (consommation excédant les 250 kWh/m2 par an).

Cette année, il est fort probable que de nombreux propriétaires vendent leurs biens par manque d’envie ou de moyen d’engager les travaux de rénovation nécessaires. Ils seront donc plus enclins à accorder une marge de négociation importante. Des opportunités d’investissement locatif à ne pas manquer en 2024 ! Assurez-vous simplement de remplir les conditions d’éligibilité aux aides de l’État pour financer les travaux après l’acquisition de votre coup de cœur.

La loi Pinel 2024 pour un investissement locatif rentable

Vous êtes plus intéressé(e) par les logements neufs que par les maisons anciennes ou les appartements à rénover ? La loi Pinel 2024 offre aux futurs propriétaires comme vous d’accéder à certains avantages fiscaux. Cette aide permet de bénéficier d’une réduction d’impôts à hauteur de :

  • 9 % si le nouveau propriétaire s’engage à mettre son bien en location pour une durée de 6 ans ;
  • 12 % pour 9 années de location ;
  • 14 % si le logement neuf est proposé à la location pendant 12 ans.

Sachez toutefois que le mois de décembre 2024 signe la fin de ce dispositif, d’où l’intérêt de rechercher et de dénicher votre pépite dès maintenant.

Plusieurs aides de l’État disponibles pour un investissement locatif dans l’ancien

Quant aux particuliers qui souhaitent réaliser un placement sécurisé ou anticiper leur retraite, l’investissement dans l’immobilier locatif est plus qu’intéressant en 2024. En effet, l’État propose aussi des aides aux Français qui désirent acheter pour louer dans l’ancien. Parmi elles se trouve le dispositif Denormandie. Il s’agit d’une aide à la rénovation soumise à plusieurs conditions tenant aux travaux à réaliser, à l’emplacement du logement, aux ressources du locataire, etc. Elle est accordée sous forme de réduction d’impôts à hauteur de :

  • 12 % du prix de revient si vous vous engagez à mettre votre bien en location pour une durée de 6 ans ;
  • 18 % pour 9 années de location ;
  • 21 % si le logement ancien est proposé à la location pendant 12 ans. 

Le dispositif Loc’Avantages, quant à lui, correspond à un allègement fiscal en contrepartie de loyers inférieurs à ceux pratiqués sur le marché.

Un coup d’avance sur la flambée des coûts des matériaux 

Nous restons toujours dans un contexte inflationniste qui se répercute non seulement sur le pouvoir d’achat des ménages, mais aussi sur le prix des matériaux de construction. À cela s’ajoute le coût de l’énergie qui a explosé. Pour l’heure, aucun indice ne permet de conclure que cette tendance inflationniste se calmera dans les années à venir. Par ailleurs, l’interdiction progressive de la location des logements énergivores classés F, G et E risque de créer une tension ainsi qu’une pénurie de main-d’œuvre. Tous ces facteurs auront pour conséquence une hausse exorbitante du budget nécessaire pour construire/rénover un logement. Anticiper et investir dans l’immobilier locatif dès 2024 s’avère donc plus avantageux. De plus, comme les loyers encaissés serviront à couvrir partiellement ou totalement les mensualités dues à la banque, le coût des éventuels travaux sera plus facile à supporter.