Top 6 des travaux pas chers, mais efficaces pour améliorer son DPE

Gagner une meilleure classe DPE sans dépenser une fortune est tout à fait faisable. L’ajout de robinets thermostatiques, l’isolation de la cave et le remplacement des équipements de chauffage sont autant de petits travaux de rénovation énergétique qui impactent positivement sur la note DPE d’un logement. Vous louez un bien immobilier énergivore et hésitez encore à prendre les mesures nécessaires ? N’oubliez pas que les passoires thermiques (appartements ou maisons de classe énergie F et G) seront dans les années à venir interdites à la location. Autant agir maintenant pour éviter de perdre votre source de revenus du jour au lendemain !

Privilégier les robinets thermostatiques chez soi 

C’est l’une des meilleures astuces pour faire baisser le chauffage et obtenir un meilleur score DPE, surtout lorsque le mercure chute. En effet, en plus d’être accessibles à petits prix (dès 20 €), les robinets thermostatiques permettent d’ajuster la température en fonction des besoins et des pièces à chauffer. Les recommandations de l’Ademe sont les suivantes :

  • 17° C dans la chambre ;
  • 19° C dans le salon ;
  • 22° C dans la salle d’eau lorsque vous prenez un bain.

En utilisant vos radiateurs de manière raisonnée grâce aux robinets thermostatiques, vous gaspillerez moins tout en réalisant une économie énergétique d’environ 5 à 15 % !

Pour les logements de classe énergie F ou G : renforcer l’isolation de la cave 

La température fraîche de la cave est indispensable à la conservation optimale du vin. En revanche, elle profite moins à votre confort thermique et à vos factures d’énergie. Pour limiter les déperditions de chaleur sans dépenser une fortune, il est recommandé d’isoler correctement le plafond de la cave. Les panneaux de polystyrène constituent une solution rapide et peu onéreuse pour améliorer la classe énergie F ou G de votre logement. À titre indicatif, le budget nécessaire pour ce type d’isolation se situe entre 20 et 50 €/m2.

Faire isoler les combles pour améliorer son DPE

Une isolation performante aide aussi à obtenir un meilleur score DPE. Si vous êtes pressé ou si vous avez peu d’argent pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique, il vous reste une astuce rapide, peu coûteuse et résolument efficace : isoler les combles. Cela vous permettra notamment de gagner une ou deux classes DPE et fera diminuer le montant de votre facture.

Pour réaliser les travaux, comptez :

  • 20 à 70 €/m² pour isoler les combles perdues.
  • 50 €/m² au minimum pour isoler les combles aménageables.

S’offrir un nouveau chauffe-eau thermodynamique pour améliorer le DPE

L’eau chaude sanitaire compte parmi les grandes postes de dépenses en matière de consommation énergétique. Si vous disposez d’un budget d’au moins 1 000 € (hors pose), nous vous suggérons d’installer un chauffe-eau thermodynamique chez vous. Les répercussions sur votre facture énergétique se verront instantanément. 

Faire isoler les tuyaux de chauffage

L’eau chauffée par la chaudière subit des pertes thermiques le long des tuyaux. Cela s’explique par le fait que les canalisations, en passant par le sous-sol, le garage et d’autres endroits non chauffés, sont incapables de maintenir l’eau à une température constante. Plus la quantité de chaleur perdue est importante, plus vous gaspillez inutilement de l’énergie.

Pour y remédier, le plus simple est de procéder à des travaux de calorifugeage. Cela coûte seulement 5 à 10 €/m linéaire selon le matériau isolant sélectionné (laine de verre, laine de roche, etc.).

Se débarrasser de ses vieux « grille-pains »

Dénommés « grille-pains », les convecteurs sont peu performants, et surtout, très énergivores. Si votre logement est équipé de ces dispositifs, il est temps de les remplacer ! Certes, la différence sur le DPE reste menue, mais vous gagnerez beaucoup en confort thermique, et ce, moyennant un petit budget (150 € et plus). Parmi les appareils performants et peu gourmands en énergie, retrouvez le radiateur à inertie, le panneau radiant, le radiateur connecté et le modèle à chaleur douce.