Rénovation : quels travaux réaliser avant de vendre son bien ? 

Avant de publier une annonce ou de confier la vente de son logement à une agence, il est parfois nécessaire d’entreprendre quelques travaux. Par où commencer ? Faut-il tout rénover ? Quels sont les travaux rentables ?

Le home staging pour vendre rapidement son logement

Le home staging figure parmi les meilleurs moyens d’accélérer la vente d’un bien immobilier et d’obtenir un meilleur prix. Il consiste à valoriser un logement sans dépenser une fortune dans de gros œuvres coûteux. La technique est simple. Après avoir nettoyé et rangé toutes les pièces, dépersonnalisez votre logement en libérant les tables de chevet, les comptoirs de cuisine, etc. Enlevez les brosses à dents, les jouets, les diplômes et les photos de famille. Ainsi, les visiteurs se sentiront chez eux, et non chez vous.

Ensuite, vous pouvez passer au réagencement des meubles et aux petits travaux comme :

  • Repeindre le plafond ou les murs ;
  • Rajuster l’éclairage pour rendre la salle à manger ou le salon plus lumineux ;
  • Lubrifier les portes grinçantes ;
  • Installer des prises.

Rénover les deux pièces les plus importantes

Pour faire de la transaction immobilière un succès, un minimum d’investissement dans la cuisine s’impose. Il s’agit de l’une des pièces auxquelles les acheteurs prêtent une attention particulière. Cependant, il est inutile de tout rénover. Pour une cuisine esthétique et fonctionnelle, il suffit de changer le plan de travail, d’investir dans de l’électroménager moderne, de remplacer les poignées de placards, etc.

L’autre pièce à ne pas négliger est la salle de bains. Une décoration soignée et un agencement bien pensé suffisent parfois à déclencher un coup de cœur chez un acquéreur. Parmi les travaux rentables se trouvent l’installation d’un robinet moderne, d’un nouveau bac de douche ou d’un placard de rangement.

Entreprendre des travaux d’isolation avant la vente

Les travaux d’isolation sont indispensables pour maximiser le confort d’un logement. Ces investissements permettent également d’économiser sur les factures d’énergie. Un argument de taille pour convaincre les visiteurs d’acheter à un prix plus élevé ! L’autre avantage est que vous pouvez recourir à différentes aides de l’État pour financer une partie des travaux.

Avant de songer à vendre votre logement, améliorez sa performance énergétique en procédant à une ou plusieurs des rénovations suivantes :

  • Isolation du toit et des murs ;
  • Remplacement des fenêtres par du double-vitrage ;
  • Installation d’une nouvelle chaudière.

N’oubliez cependant pas de calculer le coût des travaux et la plus-value que vous pouvez en tirer.

Éviter les rénovations lourdes et peu rentables

Il s’agit de travaux d’envergure comme une remise aux normes électriques, une rénovation complète de la toiture, une salle de bains flambant neuve ou un ravalement de façade. Bien qu’importants, ces travaux s’avèrent onéreux. Le prix de vente ne compensera probablement pas les dépenses y afférentes. Il convient toutefois de préciser que si l’acquéreur doit réaliser de lourds travaux, il négociera certainement le prix de votre logement à la baisse.

Concernant la rénovation de l’extérieur, vous pouvez effectuer des réparations mineures sur la porte de garage, le portail ou la terrasse. En revanche, oubliez les travaux de grande envergure, car peu rentables. Demandez plutôt des devis à différents artisans, puis présentez-les au futur acheteur pour réduire sa marge de négociation en ce qui concerne le prix de votre bien.