Comment obtenir un crédit immobilier sans apport ?

Les banquiers sont plus réticents à accorder un crédit immobilier lorsque l’emprunteur ne dispose pas d’un apport personnel. L’opération est toutefois envisageable. Nos conseils pour convaincre les établissements bancaires d’accepter votre demande de prêt, même sans une mise de départ.

Crédit immobilier : qu’est-ce que l’apport personnel ?

En général, une banque exige une somme d’argent de la part de l’emprunteur pour financer une partie de son projet immobilier. Disposer de fonds propres diminue les risques d’impayés et permet de réduire le montant du capital à emprunter. Souvent, l’apport personnel demandé représente 10% de la valeur du bien convoité. Il sert à couvrir les frais d’acquisitions comme les honoraires de l’agence, les droits d’enregistrement ou les frais de dossier.

L’apport personnel peut provenir d’une donation, d’un héritage, des économies personnelles ou des indemnités de licenciement par exemple.

Comment emprunter sans apport personnel en 2022 ?

Un crédit immobilier sans apport personnel est appelé prêt à 110% (couvrant les frais d’acquisitions) ou à 100%. Pour l’obtenir, il est nécessaire de monter un dossier sérieux.

Fournir un dossier complet

Pour décrocher un prêt immobilier sans apport, il est essentiel de gagner la confiance de la banque. Dans cette optique, joignez à votre dossier tous documents utiles, des avis d’imposition aux bulletins de paie, en passant par les projets d’investissements que vous avez réalisés.

Solliciter des prêts complémentaires

Vous ne disposez ni d’un plan d’épargne ni d’économies pour financer l’achat de votre futur appartement ou maison ? Sachez que les prêts aidés ou réglementés peuvent constituer un apport personnel. En voici quelques exemples : le PTZ (Prêt à Taux Zéro), le Prêt Action Logement et les prêts proposés par la CAF.

Rassurer la banque grâce à une caution

Pour convaincre la banque de vous octroyer un prêt sans apport personnel, vous pouvez demander à une tierce personne de se porter garant pour vous. Parent, fratrie, tante… La ou les cautions doivent apporter des garanties suffisantes. Les établissements bancaires seront plus favorables à la demande si elles sont par exemple propriétaires d’un bien immobilier.

Quels atouts mettre sur la table des négociations ?

Pour emprunter sans apport, vous devez prouver à la banque que vous êtes capable de rembourser vos dettes. D’autres critères sont tout aussi importants.

Le profil de l’emprunteur idéal

En général, les banques attribuent un crédit immobilier sans apport aux jeunes investisseurs et aux primo-accédants dont l’âge n’excède pas 40 ans. Elles prennent également en compte la situation professionnelle de l’emprunteur. Les personnes sous CDI, hors période d’essai, sont notamment privilégiées. Posséder un patrimoine constitue aussi un atout.

Le profil bancaire

Avant d’accorder ou non un prêt sans apport, la banque se montre vigilante sur la bonne gestion de vos comptes. Elle n’apprécie pas les profils présentant des découverts à répétition, des incidents de paiement ou des commandements de payer. Attention aux dépenses extravagantes !

Un faible taux d’endettement

La régularité des remboursements d’un crédit repose non seulement sur la stabilité des revenus, mais aussi sur le taux d’endettement. Ce dernier ne doit pas dépasser les 35%, sinon votre demande sera refusée.

Si vous bénéficiez d’un crédit à la consommation, il vaut mieux le rembourser intégralement avant d’acquérir un logement.

Le logement à acquérir

Un logement vendu au juste prix, situé dans une zone profitant de grands projets urbains ou nécessitant peu de travaux sera mieux accepté par les banques.