Demander un crédit immobilier à 60 ans : le guide !

Contracter un prêt immobilier est inévitablement la meilleure solution pour réunir un capital en vue de constituer un patrimoine. Cette option donne souvent aux emprunteurs l’accès à des sommes colossales, souvent pour avoir une retraite tranquille. Mais qu’en est-il de ceux qui font leur demande de prêt à 60 ans ? Ont-ils encore de la chance de voir leur prêt immobilier accordé par les créanciers ? Dans cet article, focalisons-nous sur le crédit immobilier au-delà de 60 ans.

Considère-t-on l’âge de l’emprunteur ?

 Si vous vous demandez jusqu’à quel âge peut-on demander un prêt immobilier, sachez que la loi n’impose aucune limite. Tout le monde ayant plus de 18 ans peut prétendre à un crédit immobilier. Ainsi, une personne de 60 ans en a légalement le droit, sans pour autant dire que les démarches seront aussi fluides que pour une personne de 30 ans ou de 40 ans. La demande de prêt est faisable, le problème réside plutôt sur l’accord ou non de celle-ci.

Comment faire ?

Les banques et les créanciers s’intéressent en premier lieu aux ressources de l’emprunteur. Son âge n’est pas un souci s’il est financièrement nickel. Pour une personne qui a déjà atteint l’âge de la retraite, les conditions s’appliquent aussi bien aux montants des revenus mensuels qu’aux pensions. L’objectif est de vérifier sa capacité de remboursement qui se fera normalement de manière ponctuelle et régulière. Il faudra alors s’adresser directement à un établissement de crédit afin de faire un devis et d’évaluer le montant possible du prêt immobilier à demander en fonction du profil de l’emprunteur senior.

Comment se calcule le taux d’emprunt ?

Généralement, tous les emprunteurs, seniors ou non, reçoivent le même traitement en ce qui concerne le taux d’emprunt. Les intérêts sont définis selon le type de prêt, le montant, l’apport personnel et les ressources que présente le demandeur.

Quelles solutions pour obtenir un crédit immobilier après 60 ans ?

Les chances sont, certes, réduites. Cependant, l’accord de prêt immobilier pour senior est quelque chose de parfaitement réalisable.

  • Optez pour un prêt de courte durée

À savoir que les établissements de crédit et les banques prennent en compte l’âge du demandeur lors de la souscription et lors du terme du remboursement. Si vous faites la demande à 60 ans, préférez contracter un prêt de courte durée, soit une durée de remboursement de 10 ans par exemple. En effet, l’on estimera votre espérance de vie à cette tranche d’âge et vos éventuels problèmes de santé, ce qui peut influencer la fiabilité de votre profil.

  • Présentez une bonne ressource

La banque et les créanciers peuvent facilement être séduits par vos ressources. Pour obtenir un prêt immobilier à la retraite, ayez au moins de bonnes ressources. Vous devez être capable de rembourser, c’est tout ce qui compte. Misez par exemple sur un apport personnel élevé d’au moins 30%, ce qui peut améliorer la cohérence de votre projet immobilier et augmenter les possibilités d’avoir le montant demandé.