Construction d’une maison neuve : les 9 étapes incontournables

Beaucoup de Français rêvent de devenir propriétaires. Certains songent d’ailleurs à (faire) construire leur propre maison. Cette option est particulièrement intéressante pour ceux qui souhaitent concevoir un logement entièrement personnalisé, que ce soit en termes de budget, de besoins ou d’aménagement intérieur et extérieur. Seulement, entre la recherche du terrain, la demande d’un permis de construire ou encore la remise des clés, il est souvent difficile de s’y retrouver. Vous aussi, vous ignorez par où commencer ? Pour la saine gestion de votre projet immobilier, nous avons réuni dans un seul et même article les 9 étapes clés de la construction d’une maison de a à z.

Étudier son projet et évaluer un budget global

Construire une maison neuve, c’est lister au préalable l’ensemble de vos critères en vous projetant dans l’avenir. Désirez-vous bâtir un logement moderne ou plus traditionnel, petit ou spacieux, à étages ou de plain-pied ? Avec combien de chambres et de salles d’eau ? Évaluez ensuite un plafonnement des dépenses que vous êtes prêt à engager dans votre projet immobilier. Prenez en compte l’apport personnel à votre disposition et le crédit que vous envisagez de demander auprès de la banque.

Trouver le terrain idéal pour la construction d’une maison neuve

Avant d’acquérir une parcelle destinée à accueillir votre future maison, attardez-vous sur les critères déterminants comme :

  • Le cadre de vie (campagne, centre-ville ou quartier résidentiel).
  • L’accessibilité (gare, métro, axes routiers, etc.).
  • Les règles d’urbanisme de la municipalité (matériaux, couleurs, haies, etc.).

Choisir le professionnel qui entreprendra les travaux

Trois catégories de professionnels peuvent vous aider à construire la maison neuve que vous avez toujours rêvée de posséder.

  • L’architecte garantit des prestations de qualité moyennant un coût particulièrement onéreux. Son intervention est obligatoire lors de la construction d’une maison dont la surface de plancher excède 150 m².
  • Passer par un maître d’œuvre est moins coûteux, mais plus risqué, car il s’agit d’une profession non-réglementée.
  • Le constructeur propose des tarifs abordables, mais la maison neuve à construire doit généralement correspondre aux plans figurant dans son catalogue.

Réaliser les plans de la maison

Le niveau de personnalisation des plans varie en fonction du professionnel à qui vous avez confié la construction de votre maison de a à z. Vous aurez à valider toutes les caractéristiques allant des matériaux à l’architecture, en passant par les aménagements (sanitaires, terrasse, clôture, etc.) ou les équipements.

Demander un permis de construire pour maison neuve

Sauf si vous avez fait appel à un constructeur ou à un architecte, vous devez vous occuper de cette formalité. Le dossier complet est à déposer en mairie.

Autre étape préalable à la construction d’une maison neuve : viabiliser le terrain

La parcelle choisie n’est pas encore viabilisée ? Une fois la construction autorisée, votre terrain devra être raccordé aux réseaux d’électricité, de gaz, d’eau et de téléphone ainsi qu’au tout-à-l’égout. Pour cela, contactez les fournisseurs et/ou la mairie.

Rencontrer votre banquier pour obtenir un financement

Les étapes de la construction d’une maison neuve incluent souvent une demande de prêt auprès de la banque. Avant de déposer un dossier, assurez-vous que tous les justificatifs requis y sont annexés : derniers bulletins de salaires, pièces d’identité, permis de construire, etc.

Suivre de près la construction de la maison de a à z

La phase chantier peut durer 10 à 18 mois. Elle se divise en quatre étapes :

  • Le gros œuvre (terrassement, fondations, dallage, etc.).
  • Le second œuvre (plomberie, isolation, chauffage, etc.).
  • Les finitions, dont l’éclairage, les revêtements ou encore les menuiseries intérieures.
  • L’aménagement extérieur (portail, clôture, allées de jardin, etc.).

Réceptionner la maison

Félicitations, vous êtes enfin propriétaire d’une jolie maison neuve ! Cependant, avant d’organiser une pendaison de crémaillère, il vous reste à visiter la propriété en présence du constructeur, du maître d’œuvre ou de l’architecte. Redoublez de vigilance lors de l’inspection d’éventuelles malfaçons ou imperfections. En cas de défaut, vous pouvez soit émettre des réserves soit refuser la réception. Si, en revanche, tout vous semble impeccable, signez le PV de réception. Enfin, pensez à assurer votre nouvelle maison via le contrat MRH.